Google passe à Bressuire

La CCI Deux-Sèvres, en partenariat avec l’Agglomération du Bocage Bressuirais et Google Ateliers Numériques, propose une journée de sensibilisation numérique autour de 3 thématiques : le référencement naturel, Google My Business et les réseaux sociaux.

A destination des commerçants, TPE et PME : cette journée vous permettra de découvrir gratuitement* 3 outils essentiels pour une meilleure visibilité en ligne.

Cette journée se déroulera au Théâtre à Bressuire(place Jules Ferry) le 26 septembre prochain.

Ci-après le programme de cette journée :

  • 11h30 – 13h30 : Rencontre avec un expert dans le van Google, devant le théâtre (accès libre sans rendez-vous).
  • 12h00 – 13h30 : Atelier Comment référencer son site internet sur Google ?

Comment améliorer le positionnement de son site internet sur les moteurs de recherche. Découverte des fondamentaux du référencement naturel et de leur mise en place.

  • 14h00 – 14h30 : Atelier flash de 30 min sur la fiche établissement Google My Business

Comment utiliser l’outil pour créer et paramétrer sa fiche.

  • 14h30 – 16h : Atelier Comment être plus visible grâce aux réseaux sociaux ?

Découverte du panorama des réseaux sociaux et de leurs usages. Identification des réseaux prioritaires par rapport à ses objectifs et des bonnes pratiques pour accroître sa visibilité.

Inscription via ce lien dès maintenant : https://www.deux-sevres.cci.fr/evenement/google-passe-bressuire-ateliers-gratuits-le-26-septembre-2022

*financement pris en charge par les partenaires

INFLUENZA AVIAIRE

Suite à l’augmentation du nombre de foyers d’influenza aviaire sur le territoire nord Deux-Sèvres, la commune de Combrand se trouve en zone de surveillance.

Dans ce cadre, la Municipalité tient à rappeler, conformément à la réglementation en vigueur et afin de protéger les élevages professionnels, que les particuliers détenteurs d’oiseaux doivent respecter strictement des mesures de protection telles que :

Le confinement des volailles ou la mise en place de filets de protection sur les basses-cours.

La vérification de l’inaccessibilité des stocks d’aliments et boissons aux oiseaux sauvages. 

Ne pas se rendre dans un autre élevage de volailles sans précautions particulières Toute suspicion dont des mortalités anormales, doivent être déclarées à la DDETSPP Deux-Sèvres 05 49 17 27 00

SOLIDARITE UKRAINE

⚠️️ Face à la situation qui frappe depuis plusieurs jours l’Ukraine, la Municipalité de Cerizay et le Centre SocioCulturel Du Cerizéen ont décidé de s’associer à l’initiative de L’Association des Maires de France (AMF) et la Protection Civile pour soutenir les populations ukrainiennes, à travers une collecte de dons de matériels d’urgence et de première nécessité.

✅️ Vous trouverez ci-dessous la liste des matériels prioritaires attendus.

Pour ceux qui le peuvent et qui le souhaitent, nous vous invitons à venir déposer ces dons au Csc Du Cerizéen (Résidence du Bocage, 9 rue du Passage des pierres- 05 49 80 57 63)

⚠️ 𝘂𝗻𝗶𝗾𝘂𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗰𝗲 𝗾𝘂𝗶 𝗲𝘀𝘁 𝗶𝗻𝗱𝗶𝗾𝘂𝗲́ 𝘀𝘂𝗿 𝗹𝗮 𝗹𝗶𝘀𝘁𝗲 et si possible dans des cartons

⏰ Horaires de permanences :

– Samedi 5 mars de 9h à 12h

– Lundi 7 mars de 14h à 18h

– Mardi 8 mars de 14h à 20h

🚛 Un premier convoi départemental en direction de l’Ukraine pour l’acheminement de ces dons partira le jeudi 10 mars.

👉 Pour ceux qui souhaitent faire un don en ligne, consultez le lien sécurisé suivant :

https://don.protection-civile.org/soutenir

Hommage à Chantal AUGEREAU (07 Janvier 2022)

Chantal, nous voici rassemblés dans cette église que tu as si souvent fréquentée pour entourer ta famille, tes amis, tes voisins. Chantal, tu t’es souvent rebellée contre l’injustice de la maladie, il est vrai qu’elle ne vous a guère épargnés, toi et Emile.  Aussi, ensemble, nous allons nous porter les uns les autres et prier car notre foi nous dit que la mort n’est pas la fin de tout, mais l’entrée dans la vie éternelle. Les mots de notre prière, les chants seront aussi des mots de souvenirs que nous avons partagés avec toi, tout au long de ta vie.

Chantal, tu es née en 1938. Dès l’âge de 6 ans, pour raison de santé, tu as dû quitter ta famille pour aller suivre ta scolarité à Ruffec puis à la Salle de Vihiers. L’éloignement de ta famille, des retours à Combrand très espacés, une discipline très rigoureuse chez les religieuses, tous ces éléments ont marqué douloureusement ton enfance. Puis tu es devenue institutrice. Tes 1ers postes furent en Maine et Loire. Tu as rencontré Emile, vous vous êtes mariés en 1966. Votre vie professionnelle a fait que vous avez souvent déménagé. Vous vous êtes ensuite  fixés à la Haye Fouassière de 1970  à 1979. Dans les communes où tu enseignais, déjà tu t’investissais dans le théâtre.

En 1979, Emile et toi, Mathias et Simon vos enfants, vous vous êtes installés à Combrand, Rue de la Chapelle. Tu étais directrice de l’Ecole privée de Cerizay, Emile travaillait à Niort. Vous avez pu alors vous poser et vous investir considérablement  dans la vie associative de Combrand : le théâtre, la paroisse, le foot, rythmaient votre quotidien. Vous aimiez aussi consacrer du temps à Danitza et Baptiste, vos petits-enfants.

Vos dernières années furent marquées par la maladie. Après le départ d’Emile, il y a un peu plus de 2 ans, tu es entrée en convalescence à l’Hôpital de Vihiers pour 6  mois, ce furent 6 longs mois de solitude car le Covid interdisait les visites. Tu es revenue à Combrand pour quelque temps avant de rentrer à la Cressonnière. Tu t’y sentais plus en sécurité, bien entourée. Malgré toute ton énergie, la maladie t’a emportée dans la nuit de dimanche à lundi dernier. Ce matin, durant cette célébration, nous prendrons le temps du silence, du souvenir, du partage de la parole et des gestes qui peuvent nous éclairer. Puisse ce temps nous apporter un peu de paix et de lumière. Entrons maintenant dans la prière et rendons grâce à Dieu pour la vie de Chantal.

Hommage à Gérard ROY (29 décembre 2021)

Chacun sait la place que tient le football à Combrand. Dans les années 70-80-90, le foot était le sport roi. Quelques dirigeants ont marqué plus particulièrement l’histoire de l’US Combrand. Gérard, avec Joseph Charrier, Jean Guilloteau, Lili Marchand, Elie Birot tu as été de ceux-là. Votre dévouement, votre disponibilité ont permis à nombre de jeunes de pouvoir s’exprimer et briller sur le terrain, de porter haut les couleurs de l’US Combrand.

Tes premiers pas Gérard, tu les fis pourtant dans l’athlétisme, tu étais un champion de l’endurance et tu brillais dans les courses des assemblées communales. Plus tard, tu aimais encore te mesurer aux jeunes footballeurs et leur lancer malicieusement des défis sur de petits sprints. L’athlétisme te conduisit vers le football. Au sein de l’US Combrand, tu fus d’abord joueur, longtemps vice-Président de Joseph Charrier puis Président en 1977. Pour couronner cette longue carrière, tu fus élu au Comité directeur du District. C’est ainsi que pendant de nombreuses années, chaque jeudi soir, tu allais à Niort pour siéger au sein de la commission de discipline.

Avec l’US Combrand, tu as tout  connu : d’abord les succès au niveau départemental, ensuite la montée en ligue, avant de passer la main à Emile Augereau lors de la montée en Division d’Honneur. Tu as aussi contribué à l’éclosion de nombreux jeunes. Si Combrand, petite bourgade, a pu se mesurer avec succès à des clubs aux moyens bien plus imposants, c’est que vous accordiez au sein du club une place privilégiée à tous ces jeunes. Durant ta présidence, la victoire des cadets de l’USC au challenge René Pelletier à Bressuire en 78, peut réellement en témoigner. Il y avait pourtant les Chamois, Châtellerault, Ruffec, Les Herbiers, La Roche-sur-Yon, Bressuire, Thouars.

Avec Michel Aubineau, Emile Augereau, tu as beaucoup travaillé pour la fusion avec le club voisin de la Petite Boissière. Les esprits des uns et des autres étaient  si bien préparés que le moment venu, la fusion se passa tout naturellement.

Une autre valeur, partagée et développée au sein du club, c’était le respect, tu as œuvré pour que les joueurs de l’US Combrand soient des exemples de fair-play. Cet excellent état d’esprit a d’ailleurs permis au club de remporter à plusieurs reprises le challenge du Fair-Play. On savait gagner, on savait aussi perdre, ce n’est pas le plus facile.

Gérard, tu es toujours resté fidèle à ton club et après avoir été un acteur majeur de l’histoire de l’USC, c’est dans la tribune qu’on te retrouvait chaque dimanche pour encourager ton équipe favorite.

Gérard, tu étais quelqu’un de simple, ainsi tu tenais à ce que même les plus jeunes te tutoient. Peut-être était-ce là le secret de ton éternelle jeunesse ? Si chez toi, quelque chose n’a pas changé au fil des ans, c’est bien ton dynamisme, ton tempérament pétillant, ton regard malicieux que tu nous as offert jusque dans tes derniers jours. Gérard, un grand merci pour tout ce que tu as fait, le football combranais te doit tellement.